Food Jobs #3 : Rejoignez l’équipe de FoodMeUp

Food Jobs

Dans la série « Food Jobs » nous avons envie de vous faire découvrir de plus en plus d’entreprises dans le secteur de la gastronomie. L’objectif étant que vous soyez en mesure de découvrir différents univers et que vous puissiez postuler dans des entreprises qui vous correspondent vraiment. Aujourd’hui c’est la startup FoodMeUp qui nous est présentée par Sébastien, son fondateur.

Hello Sébastien, est-ce que tu peux commencer par te présenter ?

Sébastien : Yes, je le peux ! Je suis un ancien consultant en stratégie devenu pâtissier-informaticien, un ingénieur juriste et un fils de mère allemande amoureux du Brésil.

Le hasard, mon envie d’apprendre et plus simplement les moments où j’étais perdu m’ont fait prendre des chemins très variés. J’adore explorer de nouveaux sujets, mélanger différents domaines de connaissance et me surpasser.

FoodMeUp en quelques mots c’est quoi ?

Sébastien : FoodMeUp est pensé pour permettre aux professionnels des métiers de bouche de tirer profit au maximum de leurs recettes.

C’est le premier site de recettes pour professionnels (formulation grand public) ou le premier ERP de recettes en SaaS (formulation pro).

Grâce à un format de recette innovant, on fait la réconciliation entre données de recettes et données de production. On peut composer des recettes avec des recettes, travailler collaborativement sur des recettes, faire du versioning à la git, obtenir le calcul du coût de revient et de la marge instantanément, déposer des recettes dans des plannings en drag & drop puis suivre l’évolution du stock de chaque ingrédient en fonction des tâches de planning et des commandes à recevoir, générer des bons de commande automatiquement, fusionner les recettes de produits finis différents pour en déduire les quantités à produire, et bien plus encore ;)

food-me-up-site-de-recette-pour-porfessionnels-recrutement-photo6

Comment t’est venue cette idée de créer un logiciel de ce type ?

Sébastien : Après deux ans de conseil en stratégie, j’ai senti qu’il fallait que je crée mon entreprise pour exploiter tout mon potentiel. La meilleure idée qui me soit venue était d’ouvrir une chaine de boulangerie-pâtisserie au Brésil. J’ai quitté mon emploi et me suis inscrit en CAP pâtissier pour comprendre comment fonctionnait l’industrie, pourquoi acheter un four à 40,000€ et comment faire un bon croissant. En parallèle j’ai appliqué à cette industrie ce que j’avais appris dans mon métier de consultant : mettre plein de données (ingrédients et recettes) dans un Excel, faire tourner la moulinette et en déduire des analyses intéressantes pour optimiser le business. Je l’ai présenté au directeur de mon école de pâtisserie qui a écarquillé les yeux car c’est la première fois qu’il voyait le travail d’un consultant appliqué à son industrie, avec notamment le calcul des marges nettes des produits (aucun logiciel ne le fait, même pas les gros ERP spécialisés). J’avais par ailleurs du mal à trouver des partenaires pour mon autre projet et ai donc décidé de pivoter, encouragé par l’enthousiasme qu’exprimaient pour ce projet d’autres professionnels.

Tu suis actuellement le programme d’accélération « Sprint » au NUMA, qu’est-ce que cela t’apporte ? 

Sébastien : Je l’ai lu aujourd’hui sur un blog : l’entrepreneuriat, c’est un bisou, une baffe. Parfois les baffes s’enchaînent, on aimerait plus de bisous. NUMA c’est des bisous en série ;).

Plus sérieusement, c’est une très grande chance d’être dans une structure comme NUMA : on est hébergé ce qui diminue la pression quant au coût des recrutements, on est mentoré ce qui permet de prendre de meilleures décisions plus rapidement et de dénouer des points de blocage, on est mis en relation avec de très nombreuses personnes qui nous apportent de fabuleuses opportunités. Enfin et surtout, on est entourés de semblables, de super entrepreneurs débordant d’énergie, qui nous comprennent, nous remontent le moral et avec lesquels se créent de grandes affinités et émergent encore plus d’opportunités. NUMA c’est du rêve !

Des premiers clients qui utilisent FoodMeUp ? Quels sont leurs retours ?

Sébastien : Le plus grand défi c’est de trouver ces clients car on est sur une solution disruptive. Personne n’a notre positionnement, même ailleurs dans le monde. Cependant personne ne commence à utiliser notre outil pour ensuite l’abandonner : notre taux de conversion est encore faible mais notre rétention est de 100%. Et finalement, les innovateurs ou early adopters qui constituent nos premiers clients sont très positifs et nous apportent beaucoup de feedback. On compose donc avec ces feedbacks (publiquement accessibles sur www.foodmeup.net) pour améliorer notre solution tous les jours. A venir : une gestion approfondie des droits d’accès, le calcul de la marge nette, l’évaluation de l’évolution de la valeur du stock, des analyses pour optimiser ses prix, etc.

On a des clients très différents, qui composent toutefois tous avec les recettes : de petits traiteurs ou boulangers-pâtissiers qui gèrent leur collection de recettes et leur production, des écoles de gastronomie qui avaient l’habitude de donner un carnet de recette papier, Word ou Excel à leurs étudiants et maintenant partagent en ligne des recettes écrites collaborativement par les professeurs, des meuniers qui font la promotion de leurs produits à leurs clients et les éduquent à la bonne gestion de leur affaire, des grands groupes qui veulent simplifier la normalisation de leurs données de recettes, etc.

FoodMeUp Welcome to the jungle

Il se dit que tu recrutes. Quels sont tes besoins ?

Sébastien : On est débordé de demandes à traiter et d’opportunités à saisir. Donc on recrute des profils qui vont pouvoir s’enthousiasmer du superbe impact qu’aura leur travail, des superbes responsabilités qui leur seront confiées et de tout ce qu’il vont apprendre.

Pour faire court : un stagiaire bras droit CEO (il m’en faut deux donc plus un bras gauche), un stagiaire développeur php (symfony2 si possible) et un superbe développeur symfony2 potentiel futur associé !

Retrouvez toutes les informations et les offres de FoodMeUp sur Welcome to The Jungle.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *