Solution anti-canicule : Un ice-bar à -10°C

Artic Room 51 @lesjardinsdumarais by JS & MV - 25

Il fait très chaud en ce moment à Paris, heureusement on vous a trouvé un super plan pour profiter d’un peu de fraicheur. Nous vous proposons de rejoindre l’ARTIC ROOM 51, un ice-bar éphémère où la température avoisine les -10°C.

Cette solution anti-canicule créée par Dining Event se matérialise par un container de 13 m² qui permet d’accueillir jusqu’à 14 personnes.

Le décor étant entièrement sculpté dans la glace et la température étant en dessous de zéro, il faut impérativement s’équiper pour y accéder. À votre disposition à l’entrée du container se trouve le matériel nécessaire : capes polaires, moon boots, chapkas et gants.

Artic Room 51 @lesjardinsdumarais by JS & MV

Une fois le plein de fraicheur fait, plusieurs animations ont lieu autour de l’ARCTIC ROOM 51 : DJ set chaque jeudi, brunch, pétanque, etc.

Pour les gourmands il y a également une dégustation des Pastistas imaginées par Shirley, une ancienne candidate de Masterchef.

Trois bouchées sont proposées :

  • Mini pancake de poulet mariné au fenouil façon wrap
  • Boules de risotto à la ricotta de bufflonne
  • Gaspacho de tomates jaunes

(On a goûté et c’est vraiment très bon !)

Ces recettes sont vendues tous les jeudis du mois de Juillet.

Artic Room 51 @lesjardinsdumarais by JS & MV - 15

Artic Room 51 @lesjardinsdumarais by JS & MV - 2

L’idée de cette opération est de faire la promotion du 51 Glacial tout en vous offrant la possibilité de découvrir la terrasse des Jardin du Marais, un petit havre de paix au plein Paris.

Le bar est ouvert du 1er Juillet au 30 Septembre, du mercredi au samedi (18h00/22H30) au 74 rue Amelot dans le 11ème arrondissement parisien.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *