Le Tendre Voyou, une institution de Pigalle est en vente

Tendre Voyou

Ce n’est pas sans un petit pincement au coeur que l’on vous annonce la vente du Tendre Voyou. Jusqu’ici nous n’avions jamais fait de billet pour annoncer la vente d’un restaurant, mais comme il s’agit de l’une des adresses que l’on apprécie le plus à Paris (pour ne pas dire notre n°1), nous nous devions de faire une petite entorse à la règle.

Cet établissement dont nous vous avions déjà parlé dans le billet « Le Tendre Voyou, the place not to be », est une adresse essentiellement fréquentée par des habitués. Toute personne vivant ou travaillant autour de la rue de Douai a forcément déjà eu l’occasion de venir goûter à la cuisine de Charlotte. Se sont côtoyés pendant plusieurs années dans cet endroit : vendeurs de guitares, artistes, humoristes, champions de sudoku, comptables et jeunes startupers en chemise à carreaux.

L’endroit est idéal pour une première affaire, que ce soit pour lancer un restaurant (18 couverts assis), ou pour faire un bar à Cocktails.

Le Tendre Voyou dispose d’une licence 4, d’un bar, d’une cave avec toilettes et d’une cuisine toute équipée (four, salamandre, hotte, frigos, etc.).

Restaurant Tendre Voyou

Situé dans le Triangle d’Or Dépanneur/Moune/Bus Paladium, vous n’aurez aucun mal à attirer une clientèle de jeunes bobos branchés près à débourser 25 euros pour un burger limite mangeable. Cependant si vous décidiez de continuer à faire vivre l’âme de canaille qui se trouve dans cet établissement, les habitués sauront vous en être reconnaissants (et nous les premiers d’ailleurs).

Notez que les voisins sont charmants, ce qui est un gros plus pour un établissement qui génère nécessairement un peu de nuisances sonores.

Cette institution de Pigalle est en vente depuis maintenant quelques semaines, pour plus d’informations vous pouvez contacter Lionel au 07 63 05 17 07 (Curieux, intermédiaires et agences s’abstenir).

C.A 138 000 euros / Loyer 1 700 euros / 160 000 euros à négocier.

C’est une page qui se tourne pour la rue de Douai, on espère que les repreneurs seront à la hauteur de Charlotte et Lionel.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *