Marc Veyrat lance son Food Truck

Marc Veyrat

C’est désormais au tour du grand chef Marc Veyrat de surfer sur la mode des Food Trucks. Ce chef multi-étoilé, que l’on reconnait par son habituel grand chapeau noir, s’attaque désormais à la pause déjeuner des salariés en proposant des plats dans des bocaux pour le prix d’un ticket restaurant. Un projet qu’il avait d’ailleurs annoncé cet été au site du figaro.fr.

En réalité, ce n’est pas un mais plusieurs Food Trucks qui stationneront dès demain (mardi 4 février) dans différents quartiers de la capitale. D’après ce que nous avons compris, il faudra commander au préalable sur le site mesbocaux.fr les plats que vous souhaiterez déguster. Cependant le site ne semble pas encore en ligne, on verra si ça sera le cas plus tard dans la journée ou demain !

Les bocaux seront préparés le jour même ou la veille pour certains. Les clients recevront une alerte par SMS ou via une application mobile avant d’aller retirer leurs commandes.

Les plats pensés par Marc Veyrat seront composés de produits bio ou issus de l’agriculture raisonnée, et tous proviendront des terroirs français. Le chef reste, sans surprise, fidèle à ses principes.

Dans un premier temps, les camions se trouveront sur des aires de livraison dans les quartiers de La Défense, des Champs Elysées et de Tolbiac. Si le concept fonctionne, il devrait être étendu à d’autres villes françaises courant 2015.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

8 Commentaires

    • Avatar
      Henry février 07, 2014

      Avec tout le respect que j’ai pour Marc Veyrat ses food-trucks ne repondent pas du tout aux codes du Street-Food. C’est de la livraison sur un point de vente, c’est très intressant mais il faut appeler les choses par leur nom.

      A l’heure of tellement de petits entrepreneurs frappent a la porte des mairies pour obtenir des permis et n’ont pas de réponse positive, comment ont-ils faut pour obtenir les permis pour stationner sur ces emplacements de choix?

      Peut-etre parce qu’ils ne font que livrer?

      En tout cas, il faut reconnaitre que ceci innove au niveau du modèle economique des repas livres. Mais il faut pas s’emballer davantage.

      Bon appetit!

      Reply
      • Avatar
        Les gourmands 2.0 février 07, 2014

        Bonjour Henry,

        En effet le fait de ne pas préparer sur place doit certainement faciliter les choses pour obtenir des autorisations. Sans compter que comme les commandes se font via internet en amont, il doit moins y avoir le problème des établissements qui se plaignent de concurrence.

        Bon appétit à toi aussi ;)

        Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *