Un week-end 100% Armagnac

S’il y a un produit que nous n’avons pas l’habitude de consommer, c’est bien l’eau de vie. Il est vrai que terminer un repas par un digestif est plutôt un plaisir que l’on connait aux personnes plus âgées. Du moins c’était notre avis avant que le BNIA (Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac) nous propose de partir à la découverte des producteurs d’Armagnac le temps d’un week-end. Une occasion unique pour connaître vraiment ce produit et rencontrer des personnes passionnées. Nous ne pouvions évidemment pas décliner une telle proposition. On fait notre sac et direction le Gers !

photo 5

Domaine de Pellehaut / Montréal-du-Gers

Avant de partir nous épluchons rapidement Wikipédia histoire de ne pas être complétement à la masse lors des échanges. On y apprend que l’Armagnac se fait dans trois régions : le Haut-Armagnac, Ténarèze et le Bas-Armagnac. Chaque région produit un Armagnac différent, avec des typicités qui leurs sont propres. Ceci étant essentiellement dû à la composition des sols.

Côté couleur, on apprend également qu’il existe aussi des Armagnacs incolores, qu’ils appellent « La Blanche ». La grande différence de cette dernière vis-à-vis de ses consœurs c’est qu’elle n’a pas séjourné dans un fût. Contrairement aux autres qui peuvent passer 1 à 3 ans (VS), 4 à 8 ans (VSOP), 6 à 8 ans (XO), 10 à 15 ans (Hors-d’âge) voir même 20, 21, 30 ans (Premium). Ce qui explique les grandes différences d’intensités de couleur d’un Armagnac à un autre.

Vendredi 6 septembre

17h30-18h30

Notre première rencontre avec un producteur se fait avec Jérôme Delord à Lannepax. Lui et son frère ont repris le flambeau familial et perpétuent la tradition familiale. On apprécie particulièrement le passage où Jérôme nous raconte comment il fait pour essayer de gagner des fans. Du coup si vous voulez lui faire plaisir, direction sa page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Armagnac-Delord/224886817522134

19h00-20h00

Ensuite direction le Château de Mons où nous poserons bagage pour la nuit. Un petit havre de paix au milieu des vignes. Un vrai paradis, il ne manquait que la Wifi. Ca va on rigole !

20h30

Pour bien terminer la journée, nous passons la soirée à la cave «Chai Laure» où nous avons dégusté divers armagnacs avec des tapas. Un bon moyen de se rendre compte de l’étendue des possibilités en terme d’accords mets et armagnac.

photo 2

Château de Mons

Samedi 7 septembre

9h00-10h00

Après une bonne nuit au Château, nous nous sommes levés tôt pour apprécier une petit promenade au milieu des vignes. Rien de mieux avant d’attaquer la petite dégustation de 9h du matin. Une Masterclass animée par Sandra Lemaréchal du Bureau National Interprofessionnel de l’armagnac.

10h00-11h30

S’est ensuite déroulée une petite visite du Château de Mons. L’occasion d’en apprendre beaucoup sur l’armagnac, mais pas seulement. Nous sommes désormais des experts de la région. Si vous cherchez à vous installer, on peut vous dire exactement les avantages et inconvénients de ce département ;).

12h00

Départ pour Montréal-du-Gers. Un cocktail déjeunatoire nous attend sur le Domaine de Pellehaut, le thème est toujours celui des accords mets et armagnac.

Voilà d’ailleurs le menu de ce repas :

Foie gras Armagnac
Pellehaut Folle Blanche 5 ans
Coppa de porc noir légumes confit
Pellehaut Ugni Blanc 15 ans
Tartine de chèvre chaud et magret sèché
Pellehaut Folle Blanche 10 ans
Mignon de veau en cocotte avec petits légumes
Pellehaut Réserve de Gaston
Fromage roquefort
Pellehaut Blanche Armagnac AOC
Cannelés à l’armagnac
Millésimes Pellehaut - 1983

Alors, petite précision tout de même, dans le sud lorsqu’ils disent «cocktail déjeunatoire», ce n’est pas comme à Paris où tu dois te battre pour picorer deux tomates cerises. Non, non, c’est un festin gargantuesque. Le tout arrosé généreusement des meilleurs crus d’armagnac.

14h30-15h30

Visite du Domaine Pellehaut. L’occasion de grimper tout en haut des cuves et d’apprécier le magnifique paysage qui s’offre à nous.

16h-17h30

Découverte du Château de Gensac, tenu par un oenologue Alsacien, Jacques Hauller. Il est en charge du bon fonctionnement des 300 hectares de la propriété depuis 2011.

Une dégustation particulièrement intéressante parce que Jacques nous a fait déguster les différentes étapes avant le produit final. L’apprentissage est forcément excellent, on découvre l’évolution du produit au fil des années.

19h00-On ne sait plus

Soirée au Cloître de Condom pour le 57ème chapitre de la Compagnie des Mousquetaires d’Armagnac. Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à vous rendre sur cet article.

photo 5

Domaine de Paguy / Betbezer d’Armagnac

Dimanche 8 septembre

9h45-11h00

Visite du Domaine de Paguy à Betbezer d’Armagnac dans les Landes. Nous avons fait la rencontre de toute une famille passionnante et passionnée. Lui était comptable, elle couturière, ils ont tout plaqué en 1957 pour se lancer dans la production d’armagnac. Leur fille est revenue également pour reprendre l’affaire familiale. D’ailleurs ils proposent des chambres d’hôtes dans ce cadre parfaitement magique. Si l’on en croît la maitresse des lieux, la pension vaut le détour. L’écouter raconter les petits plats qu’elle préparait la veille était un vrai supplice pour nos ventres.

12h00-14h00

Fin de ce week-end en apothéose avec un déjeuner tout canard en compagnie du président de l’IGP Canard à Foie Gras du Gers :

Mikado de foie gras de canard du Gers mi-cuit aux amandes grillées
Poire fraîche à la vanille
Escalope de foie gras de canard du Gers poêlée aux girolles et lard grillé
Magret de canard du Gers grillé, sauce au vin chaud
Croustade aux pommes à l’Armagnac
Crème glacée à la Grande Josiane

Un week-end qui nous a permis d’apprécier l’armagnac à sa juste valeur et surtout de l’adopter pour de bon. En effet c’est un produit qui gagne très clairement à être plus connu et partagé avec tous. Nous pouvons être fier d’avoir des producteurs qui continuent à se battre pour nous proposer des produits d’une telle finesse, et nous nous devons de les encourager.

Si cela vous a donné envie de découvrir la région, sachez que vous pouvez gagner un coffret Château et hôtel collection. L’occasion de passer un très beau moment dans le Gers, de boire de l’armagnac, de manger du canard et du foie gras ! Pour participer, il suffit de cliquer ici.

Et pour retrouver toutes les photos de fameux week-end, cliquez ici.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *