Un Chapitre avec les Mousquetaires d’Armagnac

Etant donné le nombre de photos partagées sur Facebook, Twitter et Instagram, difficile pour nos proches de pas l’avoir remarqué, mais le week-end dernier était une fin de semaine aux couleurs de l’armagnac. En effet, nous avons eu la chance d’être invité par le Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA) afin de découvrir ce magnifique département qu’est celui du Gers. Avant de vous conter plus en détail notre weekend, nous souhaitions vous présenter l’une de nos découvertes marquantes : celle de la Compagnie des Mousquetaires d’Armagnac. En effet lors de la soirée du samedi, nous étions invités à prendre place à l’une des tables du 57ème chapitre. Une soirée d’intronisation prestigieuse qui a eu lieu au cloître de Condom. Un événement très chic, avec cravate ou noeud papillon de rigueur, on ne badine pas avec le protocole chez les Mousquetaires.

Les mousquetaires d'armagnac

La Compagnie des Mousquetaires d’Armagnac existe depuis 1951, amorcée par un charentais originaire de Cognac : le Général Baston. Ce qui est relativement drôle, lorsque l’on sait qu’entre Cognac et Armagnac c’est un peu la guéguerre. Cette confrérie a vu le jour afin de défendre les valeurs de la Gascogne : l’armagnac, le foie gras, les vins de Saint Mont et bien entendu la mémoire de D’Artagnan. Que de très bonnes choses en fait.

Des valeurs que les Mousquetaires se chargent de répandre partout dans le monde. Les chapitres comme celui auquel nous avons eu la chance d’assister se déroulent également à l’international. Le premier chapitre à l’étranger date d’ailleurs de 1954. Le temps d’une soirée, les mousquetaires avaient investi New-York. La compagnie est présente dans une douzaine de pays avec des groupes de représentants appelés «escadrons» ou «détachements». Chaque escadron organise également ses propres événements. Régulièrement, des ambassadeurs sont intronisés à l’occasion d’un chapitre, cette année c’est l’ambassadeur de Norvège en France qui s’est vu remettre le titre de mousquetaire d’Armagnac. Ils sont aujourd’hui plus de 3 000 à porter fièrement la croix des mousquetaires autour de la planète.

Cette association régie par la loi de 1901 n’a pas de but lucratif. Tous le monde doit donc payer son repas lors des chapitres et la transparence est de mise. Cette compagnie n’est rattachée à aucun mouvement politique et ne sert que les intérêts économiques régionaux.

L’Etat-Major est composé d’un Capitaine, de plusieurs Capitaines-Lieutenants et de nombreux Lieutenants. Les intronisés portent le nom de Mousquetaires. Il fut un temps ou les femmes intronisées portaient le nom de «Muses», mais cette époque est révolue, ce sont désormais des Mousquetaires, au même titre que les hommes.

Vous ne le saviez peut-être pas mais des personnalités bien connues font partie de la famille des Mousquetaires. C’est le cas par exemple du Prince Albert de Monaco, le Directeur Général de l’Unesco, le Roi de Suède et même Leonardo di Caprio !

Chapitre mousquetaires d'armagnac

En plus de cette soirée à l’ambiance envoûtante, le repas était également tout à fait sympathique. Voilà d’ailleurs le menu :

Le Consommé aux perles et à l’armagnac
La Tourte de foie gras sur son coulis au parfum de truffe
La Canard cuit comme avant et sa tatin de légumes de saison
Le Napoléon de Dominique Bouchait MOF
Le Parfait glacé pruneaux armagnac

Et parce qu’un repas sans vin ça s’appelle un petit déjeuner :

Empreinte Rouge et Blanc de Plaimont Producteurs
Château Haut Marbuzet 2007 Saint Estèphe
Saint-Albert Pacherenc de Plaimont Producteurs
Champagne Roederer Brut Premier

Une sélection d’Armagnacs servie par les sommeliers du BNIA accompagnait également la soirée du début à la fin.

La Compagnie des Mousquetaires d’Armagnac est un sujet tout à fait passionnant et nous allons continuer à suivre tout cela de près. Si vous souhaitez vous rendre sur leur site : www.mousquetaires.asso.fr. Soyez tout de même indulgents, même s’il est vrai que le site mériterait un sérieux coup de jeune ;).

On revient très vite avec le récit complet de ce week-end aux doux parfums d’armagnac. Et on en profite pour vous remercier, parce que c’est quand même grâce à vous si nous avons la chance de vivre de tels moments de découvertes !

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

6 Commentaires

    • Avatar
      Les gourmands 2.0 septembre 10, 2013

      héhé oui oui, je portais d’ailleurs une très belle cravate de mousquetaire pour l’occasion ;)

      Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *