Eau de Toast, le parfum de boulanger

Eau de Toast

Pour dénoncer les excès des régimes et rappeler les bienfaits du pain pour l’organisme, les boulangers britanniques ont décidé de lancer, en pleine Fashion Week londonienne, un parfum qui sent le pain.

Ils ne manquent pas d’humour ces boulangers anglais ! Alors que la Fashion Week battait son plein, la Fédération Anglaise Des Boulangers a lancé ce parfum qui porte le nom de «Eau de Toast». Le but n’étant évidemment pas de parfumer sa boulangerie et ainsi d’attirer le chaland, mais de rappeler à tous les bienfaits du pain et de ramener ainsi le pain à la mode. Avec ce parfum, La Fédération explique que le pain n’est pas responsable d’une prise de poids et qu’il ne faut pas le supprimer de son alimentation.

Une étude du gouvernement britannique démontre que le pain permet de couvrir 10% de la consommation quotidienne nécessaire à un adulte pour ses apports en protéines, fibres, calcium, fer, cuivre, zinc et manganèse. Cette même étude explique que, selon les boulangers anglais, les gens qui mangent du pain absorbent moins de calories que les autres. Il paraitrait même que l’odeur du pain frais le matin aurait un impact positif sur le moral des gens. Des informations qui sont données sur leur site sans plus d’explication, donc à ne pas forcément prendre pour argent comptant.

Si vous souhaitiez vous procurer ce parfum, cela risque d’être compliqué parce qu’il n’est commercialisé qu’à Londres en édition limitée. D’autant plus que nos amis anglais semblent avoir très rapidement épuisé les stocks… Mais le site de la Fédération Anglaise Des Boulangers vous invite à créer votre propre parfum en faisant toaster votre pain à la maison !

Pour ce rendre sur le site de la Fédération : http://www.bakersfederation.org.uk/eau-de-toast.html

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *