Recipay, bonne ou mauvaise nouvelle pour les blogueurs ?

Les blogueurs food le savent, les marques sont de plus en plus demandeuses de recettes. Une tendance qui s’est considérablement accrue ces dernières années grâce à l’engouement pour le «Do It Yourself», mais également pour des raisons de stratégie. Cette stratégie de contenu permettant aux marques de renforcer leur visibilité et d’avoir un taux de conversion (d’achat) plus fort.

Recipay

Victor Dewitt et Thierry Bezier-Membrey ont donc décidé de lancer une plateforme : Recipay.com. Une plateforme qui s’adresse à Monsieur et Madame tout le monde. N’importe qui peut désormais décider de partager des recettes en échange d’une rémunération.

Le fonctionnement est simple, vous proposez votre recette et un modérateur va accepter ou refuser votre proposition. La modération est assurée par des blogueurs culinaires qui s’assurent de la qualité et du non plagiat des recettes. Si la recette est sélectionnée, vous empochez entre 10 et 15 euros en fonction des produits que vous avez utilisés. Pour ceux qui ne souhaitent pas être rémunérés, il est également possible de proposer des recettes qui sont ensuite récompensées par des promotions chez les marques partenaires.

Recipay est déjà disponible sur smartphone et sera également accessible depuis une tablette à partir de cet été. Les deux créateurs préparent déjà leur lancement dans d’autres pays comme l’Espagne, l’Angleterre, la Hollande, les Etats-Unis et même le Japon. Ils prévoient d’avoir atteint leur seuil de rentabilité d’ici un an.

Voilà une nouvelle qui risque tout de même de ne pas plaire à tout le monde. Recipay ne risque t’il pas de faire de l’ombre aux blogueurs et aux chefs ? La question peut légitimement se poser. Pour ceux qui l’ignoraient, les marques sollicitent régulièrement les blogueurs pour leur proposer des contrats sur une ou plusieurs recettes réalisées à base de produits imposés. Des recettes qui sont généralement rémunérées puisque la marque va ensuite utiliser ce contenu pour le partager avec les consommateurs. La moyenne basse tourne autour des 50-150 euros par recette. Un chiffre qu’il ne faut pas prendre au pied de la lettre puisqu’il peut varier en fonction de l’influence du blog, le type de service rendu, le nombre de recettes, etc.

Lorsqu’une marque demande à un blogueur ou à un chef d’effectuer une recette, les tarifs sont donc plus élevés que ce que Recipay.com propose mais le service rendu n’est pas tout à fait le même. Dans le cas d’un blogueur, la recette est publiée sur son propre site, partagée sur ses réseaux et surtout c’est son image, sa notoriété qui donne toute la vraie valeur au travail final. Lorsque la recette est réalisée par un chef, on s’adresse à un vrai professionnel disposant également d’un réseau et d’une image qui ont toute leur importance. Cependant les marques qui souhaitent investir de manière moins importante pourraient décider de se tourner vers une plateforme comme celle lancée par ces deux jeunes startupers et donc délaisser les blogueurs et chefs qui proposent ce type de service.

On a donc mené notre petite enquête et on a interrogé plusieurs blogueurs qui publient des recettes régulièrement et qui sont parfois amenés à travailler avec des marques. La principale gène qu’ils ont tous souligné, c’est le risque du vol des recettes. En effet les internautes pourraient avoir envie de réutiliser une recette qu’ils trouvent sur la toile. Un élément que Recipay.com avait déjà anticipé puisqu’ils ont des blogueurs en charge de la vérification, reste à voir à l’usage si cela fonctionnera bien. De plus, la fonction permettant de « dénoncer » une recette qui vous appartient est déjà en place.

Sofia, du blog Kitch’n’Chic, souligne que cela peut représenter une menace pour les blogueurs qui fonctionnent régulièrement à la recette rémunérée. Elle qui préfère limiter le plus possible les partenariats, explique que la qualité des recettes et des photos réalisées par des amateurs, rendra certainement l’opération moins intéressante pour une marque.

Alors bonne ou mauvaise nouvelle pour les blogueurs ? On est curieux d’avoir votre avis ! Et si l’équipe de Recipay.com souhaite également apporter sa réponse à cette question, nous accepterons de publier leurs arguments dans un billet sur ce blog. Pour ceux qui ne connaissent pas encore le site : http://recipay.com

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

25 Commentaires

  1. Avatar
    Paule N juin 24, 2013

    Pour le moment, d’après ce que je viens de voir, les marques, ça se limite à des fromages et à Elle &Vire. Je ne vois pas beaucoup de chefs cuisiner avec ça, en tout cas, pas des « grands » !!

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 24, 2013

      Bonjour Paule,
      Vous avez tout à fait raison : on ne s’adresse pas du tout aux chefs :-) Et pour les marques présentes…on vient de se lancer il y a 10 jours, vous allez voir arriver des marques Bio, et des marques de grande consommation. C’est la plateforme pour monsieur et madame tout le monde et nous on adore travailler avec les blogueurs qui sont justement les meilleures personnes pour juger des recettes d’amateurs :-)

      Je reste à votre disposition pour toutes questions,

      Thierry

      Reply
  2. Avatar
    Sandrine H. juin 24, 2013

    ca tombe bien, ce sont toutes les marques que je n’aime pas et surtout avec lesquelles je ne cuisine pas,

    mon blog est un blog de cuisine pour tous çeux qui veulent cuisiner sainement et surtout économiquement, il s’adresse peut etre aussi plus aux familles,

    D’autre part, originaire de Bretagne, je priviligie aussi tous les produits made in Breizh, des produits locaux, alors je bannis tous ces pseudos produits industriels, enfin du point vue pécuniaire, ces produits locaux me coûtent aussi beaucoup moins chers au kilo que toutes ces préparations industrielles grasses et pas toujours très bonnes pour la sante.

    A tous les blogueurs, cuisiniers professionnels ou amateurs, qui cuisinent une cuisine naturelle, n’ayez crainte, les consommateurs commencent à refuser toutes ces grandes marques industrielles, et veulent cusiner autrement, alors on a encore de beaux jours devant nous.

    Reply
  3. Avatar
    argone juin 24, 2013

    En effet c’est peu payé pour une recette et une photo. Mais ça ne m’inquiète pas outre-mesure …

    Reply
  4. Avatar
    Sugar'n'Salé juin 24, 2013

    Ce qui m’embête en dehors du tarif rémunéré c’est de donner tous mes droits au site et à la marque qu’il représente et donc ne plus pouvoir disposer de ses propres recettes qui rentre à la base dans un accord avec les marques.
    J’avais soulevé cette problématique de vol de recette par certaines personnes sans scrupules qui auraient profité du filon pour voler à certain et revendre à bas prix. Si il y a une surveillance interne c’est déjà ça, mais je ne pense pas que cela puisse suffir et je ne vois pas un blogueur passer chaque jour sur ce site pour vérifier qu’il ne c’est pas fait voler une recette.

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 24, 2013

      Bonjour Duval,

      Pour répondre à votre question, j’ai détaillé dans un commentaire plus bas nos processus de sécurité vis à vis des plagiats mais aussi des marques.

      Vous dire aussi qu’on a une fonctionnalité dans un futur proche qui va permettre aux blogueurs mais aussi à tous de « transporter » sa recette sur son blog ou ailleurs « comme une vidéo Youtube ».

      Il n’existe pas de système 100% sûre mais nous ferons tout pour combattre le plagiat sur notre plateforme.

      Thierry
      Cofondateur de Recipay.com

      Reply
  5. Avatar
    Thierry BEZIER-MEMBREY juin 24, 2013

    Bonjour et merci pour votre article de blog,

    Le titre de votre blog est très bien choisi, permettez moi d’y apporter une réponse toute personnelle, je pense que oui, on est une bonne nouvelle pour les blogueurs…

    L’idée est de s’adresser à des gens bien plus amateurs que les blogueurs culinaires: ma nounou, le chauffeur de bus, l’ouvrier, le cadre, moi (!), bref tous ceux qui ne font que « bricoler » niveau cuisine, qui ont peu de temps, voir pas de temps du tout pour cuisiner et qui ne cesse de chercher de nouvelles stratégies pour faire manger des légumes à sa fille de 3 ans (mon cas perso encore).

    Pour cette population pas du tout éduquée à la cuisine, il n’y a que 2 solutions : ou regarder masterchef et ses recettes très belles, mais pas du tout ancrée dans le quotidien, ou bien les gros sites de cuisines qui sont de gros sapins de Noël scintillants de publicités et qui n’ont que faire des intérêts du consommateur.

    Je comprends que vous trouviez que 10€ ou 15€ c’est très peu pour une recette de cuisine…mais rendez vous compte du succès de bons de réductions à 0,20cts dans tous les sites de grande consommation, car il y a des sites culinaires qui ont bien plus de visites que les blogs ou les sites de marques, ce sont les sites qui distribuent des bons de réductions de plusieurs centimes. Les pubs papier dans les boites aux lettres vous aimez? Il y a des millions de français qui les attendent pour pouvoir faire leurs courses chaque semaine, et pour eux, 10€ ou 15€ font une vraie différence à la fin du mois.

    Nous, on trouve que 0,20ct€ c’est trop peu pour que le consommateur ait envie de mieux connaître une marque, de devenir fidèle, de comprendre que les annonceurs ne font pas que de la pub. Il nous paraissait important que les marques fassent un VRAI premier pas vers le consommateur, et acheter une recette, une utilisation en pratique de leurs produits ça me parait très positif comme début d’une conversation.

    Pour vous parler juste un peu de moi et des blogueurs, sachez que je suis blogueur depuis 2003, et que je suis en France, peut-être le premier à avoir embauché des blogueurs de cuisine en agence de pub (dans une ancienne vie) j’ai toujours poussé les marques à travailler avec les blogueurs car pour moi ce sont plus que des semi-professionnels (un de mes articles de blogs sur le sujet http://www.justcallmett.com/2013/01/24/les-blogueurs-sont-des-experts/) bref je sais qu’être blogueur et monétiser son contenu est une chose très difficile et seuls quelques un parmi vous y arrivent… et c’est bien dommage car la production des blogueurs est incroyables de professionnalisme.

    Bref, les blogueurs, ils ont toujours fait parti du concept de Recipay.com dés le premier jour, car vous l’avez souligné, la véracité des recettes et la lutte contre le plagiat est un véritable fléau pour tous. Il était donc tout naturel que pour juger des recettes de vrais amateurs on ait besoin des blogueurs, des blogueurs qui sont rémunérés pour ce travail. On a beaucoup de plaisir à dire que nous travaillons avec Claire Pichon (http://la-plus-petite-cuisine-du-monde.com/).

    Je vais être très franc : on ne recherche pas de recettes de blogueurs sur Recipay.com, si les blogueurs souhaitent monétiser leurs recettes ils sont les bienvenus… mais nous on cherche à toucher ces gens qui ont besoin de ces 10€ ou 15€, de ces gens qui n’ont pas envie de mettre leurs recettes sur des sites de cuisines qui ne leur rapportent rien à part une (gloire toute relative) (et je parle pas des concours bidons). C’est pour ça que l’on a investi dans une campagne d’affichage dans le métro parisien ou qu’on est allé voir de la presse très grand public.

    A propos du plagiat, nous serons strict et intransigeant, depuis 10 jours que nous sommes lancés, nous n’avons rencontré qu’un seul « cas » dont les recettes ont heuresement pas été publiés, grâce aux mesures que nous prenons :
    – AUCUNE recettes n’est publiées automatiquement, elles sont toutes modérées par un blogueur culinaire.
    – toute recette signalée par nos formulaires d’abus disponible sur le web comme sur nos applications est immédiatement dé-publiée
    – toute personne qui rempli le formulaire d’abus est contacté, et les faits sont vérifiés.
    – si abus est constaté, nous poursuivrons ou nous aiderons l’internaute lésée à poursuivre le responsable.

    Pour finir ce long commentaire (désolé!), permettez moi de vous parler des marques, j’ai travaillé plusieurs années avec des marques de food, et derrière ces marques il y a beaucoup d’humains, de gens passionnés et des personnes qui aimeraient qu’on les connaisse mieux, aujourd’hui on a une douzaine de marques, une marque de BIO qui débarque cette semaine et on parle avec une trentaine d’autres dans tous les domaines.
    Avec Recipay.com, on a créé une vraie license, vous le savez en France, à part la photo les recettes sont peu ou pas du tout protégeables… Quand une marque achète une recette chez nous, elle prend un engagement très clair, si la marque utilise la recette elle doit toujours faire figurer :
    – le nom de son créateur (pseudo)
    – le logo recipay.com
    Pour bien signaler qu’il s’agit d’une recette « consommateur » et pas celle d’un chef ou d’un blogueur.

    Si elle ne le fait pas, nous la poursuivrons.

    On a envie de créer un cercle vertueux, qui part du consommateur qui vient de s’acheter un smartphone android, qui n’a jamais mis une recette sur internet au blogueur qui va modérer sa recette, ajouter son vrai plus, à une marque qui va rendre un peu de pouvoir d’achat et avoir un vrai retour consommateur.

    Voilà je crois que j’ai un peu parlé de tout, mais je suis à l’écoute, alors n’hésitez pas pour les questions, je serais ravis! (et désolé pour le long commentaire!)

    Thierry
    Cofondateur Recipay.com

    Reply
  6. Avatar
    Anne-Sophie M juin 24, 2013

    Bonjour,

    Si j’ai bien compris vous visez les recettes simples des gens qui ne sont pas des spécialistes de la cuisine. Les recettes que vous allez répertorier ont donc toutes les chances d’êtres des recettes très répandues : purées, gratins, desserts basiques…donc très probablement déjà sur le net.
    Même si ce n’est pas le cas, comment attribuer à une unique personne les revenus tirés de la recette du riz au lait par exemple ? Selon une logique premier arrivé premier servi ? Pourtant, le riz au lait n’est-il pas une sorte de « bien commun » au même titre que la purée de pomme de terre ?
    Pour pouvoir modérer correctement il faudrait effectivement que les recettes publiées soient vraiment issues de l’imagination des participants, des recettes propriétaires en quelque sorte. Or, si j’ai bien compris, le public visé est précisément celui qui n’a pas le temps ou l’envie d’être créatif. Cela me semble donc compliqué : injuste si le principe est de payer des gens ayant proposé la recette de l’oeuf à la coque et pas forcément le bon public si au contraire il faut que la recette soit personnelle.

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 24, 2013

      Bonjour Anne-Sophie,

      Vous avez raison, est ce que le riz au lait appartient à quelqu’un…bien sûr que non.
      Par contre votre recette de riz au lait + votre photo, oui elle vaut quelque chose, aussi un petit peu parce que c’est la vôtre…

      Malheureusement en cuisine ça existe pas le « bien commun » de la recette de la purée : on offre un cadre avec Recipay.com grâce à l’association photo+recette+pseudo

      La plupart des recettes existe déjà sur le net, mais les gens n’ont pas de temps à perdre à chercher la recette faisable, pas fake, facile, faites et qui fonctionne… Recipay.com c’est pas un site « que » pour vendre des recettes, mais aussi le site de recettes qui réunit que des recettes déjà faites par sa communauté, les internautes savent qu’elles sont faites par des gens comme eux, ça va devenir le repère de celui qui recherche quelque chose de simple de savoureux et que de nombreuses personnes auront essayées et commentées.

      Je vous invite à nous visiter, ou à nous télécharger vous verrez que l’avis de tous et les commentaires de tous sont importants.

      Pour ce qui est du « premier arrivé, premier servis » oui vous avez totalement raison! Nous avons même lancée une offre qui s’appelle « les 100 basiques » http://www.recipay.com/fr/offer/14 , nous avons une fonctionnalité qui s’appelle « + de photos » qui permet à tout le monde de mettre la photo de « sa version » de la recette.

      Cordialement,

      Thierry

      Reply
  7. Avatar

    Ce qui me chagrine là dedans, comme en parlait également Myriam, c’est la mort du vrai métier ! Les auteurs culinaires / photographe culinaire en ont déjà pris un coup quand des blogueurs ont commencé à accepter de créer des recettes à titre gracieux ou à faible coût, alors je n’imagine pas ce que cela peut-être si Monsieur tout le monde peut poster sa recette de sauce bolo pour 10€… Affaire à suivre donc… et à surveiller !

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 24, 2013

      Bonjour Gourmandiseries,

      Votre commentaire me fait penser à celui à la fin des années 90 des sociétés (dont je faisais parti) qui faisaient des sites internet, et qui avait une très grande peur de tous ces internautes qui pouvaient faire des sites internet tout seul, sans payer et même gagner de l’argent avec leurs contenus avec un truc qui s’appelait « le blog » :-)

      Il n’y a jamais autant eu de sociétés qui font des sites internet aujourd’hui :-)

      Pas d’inquiétudes, je ne pense pas que ce soit la fin des auteurs culinaires du tout, on est juste des amateurs en cuisines, jamais on ne remplacera un photographe culinaire ou une journaliste culinaire dont les productions sont et seront toujours très demandés par les médias ou les marques, on tente d’amener encore plus les gens à s’amuser avec la cuisine et sur internet c’est tout :-)

      Reply
  8. Avatar
    IPANAMA juin 25, 2013

    J’aime bien le concept, d’ailleurs j’ai posté quelques recettes, espérant qu’elles plaisent :)

    Par contre la partie « ingrédients » n’est pas du tout du tout conviviale avec ses mesures obligatoires et figées…. pas possible de mettre une recette telle que sur un blog familial ou l’on parle de « petites pincées », de bol, de poignées de ci ou de ça, de tour de moulin à poivre, etc….

    Et la partie du déroulement et des étapes de la recette est aussi assez rigide, j’ai mis un peu de temps à comprendre car pas de mode d’emploi vu, donc mes recettes sont restées en l’état de brouillon à l’heure actuelle, non acceptées mais attendant une validation. Je suppose que demain j’y aurai accès pour les modifier ….

    Je pense qu’on peut amener des améliorations sur le process, car certaines personnes risquent de se décourager avant même de réussir à poster une recette (j’avoue que j’ai failli abandonner à la 1ère recette).

    Bonne soirée et bonne chance au site !

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 25, 2013

      Bonjour Ipanama!

      Merci pour votre commentaire, et surtout merci pour vos indications; c’est vrai notre plateforme a quelques défauts de jeunesse, des vidéos d’explications et de tutoriels seront publiées toutes les semaines, vous pourrez les retrouver sur facebook, twitter etc…

      Pour les ingrédients, normalement vous devriez pouvoir mettre les « petites pincées », on travaille encore à débugger tout ça…merci de proposer vos recettes malgré ces soucis !

      Vos recettes, je les ais vu, elles sont actuellement en file d’attente pour la modération :-) Elles devraient passer sous l’oeil aguisé de Claire, on ne le dit pas assez souvent mais cette étape peut prendre jusqu’à 48h, désolé pour l’attente!

      N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le site (en cliquant sur le bouton questions) ou encore sur nos réseaux sociaux, ce produit va évidemment évoluer… et votre avis sur nos applications smartphone nous intéresse aussi :-)

      Très bonne soirée et merci pour votre retour!

      Thierry
      Cofondateur Recipay.com

      Reply
  9. Avatar
    dameipanama juin 25, 2013

    Bonsoir Thierry,
    merci pour la prompte réponse :)
    Je m’étais dit que s’il y avait un menu déroulant pour les « mesures » lorsqu’on poste, ça pourrait être bien utile, on pourrait cliquer/choisir (bon, c’est peut être complexe à mettre au point ?),

    Là on a simplement un message d’erreur qui s’affiche en orangé, mais sans préciser OU est l’erreur, ce qui est assez dérangeant car il faut tout reprendre en faisant des essais pour savoir ce qui cloche (exemple: au début j’ai voulu indiquer « 1/2″ (fromage), ça ne passait pas, alors j’ai mis 0,5…. ça ne passait pas non plus, alors j’ai mis 1 mais en précisant dans l’ingrédient (fromage, la moitié), pas terrible non plus, donc il me semble que je l’ai bêtement précisé dans le déroulé de la recette…

    J’essayerai d’aller voir les tutos sur Facebook mais je dois avouer que j’évite souvent ce site… Peut être pourriez vous inclure les tutos directement sur votre site ?

    ps : n’oubliez pas les « poignées » en plus des pincées ;)
    exemple : 1 poignée de salade, d’herbes, etc…
    C’est vrai que ce n’est pas évident de tout mentionner, mais les cuisinières travaillent le plus souvent sur les plats avec de l’approximatif ou « en quantité suffisante suivant votre gout »..

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 25, 2013

      Bonsoir, Dame Ipanama,

      En fait, on a enlevé le menu déroulant, car on a rencontré un autre problème… les utilisateurs ont parfois une drôle de manière de nommer les choses, on a préféré les laisser libre de ce choix, avec les petits aléas que l’on peut rencontrer.

      Vous avez totalement raison pour le message d’erreur, j’aimerais vous dire qu’on le fera rapidement, hélas il faudra attendre quelques semaines.

      Pour les tutos, n’ayez crainte, on les mets dans toutes nos newsletter, voici le lien vers la dernière : http://us7.campaign-archive1.com/?u=975cd4549689a09242c49354b&id=ff988f9ac8&e=4f104c6c54

      Vous retrouverez également les vidéos dans notre blog, l’adresse se trouve en pied de page de notre site recipay.com

      On souhaite que les utilisateurs de recipay soient le plus libre possible, on est tout à fait d’accord avec vous, il faut laisser les utilisateurs faire comme ils font d’habitude du moment que le commun des mortels comprennent les indications, je pense que « en quantité suffisante suivant votre goût » est une indication que tout le monde comprend parfaitement !

      Merci encore pour votre retour, ça nous aide beaucoup.

      Bien à vous,

      Thierry
      Cofondateur Recipay.com

      Reply
  10. Avatar
    Brigitte juin 30, 2013

    Pour éditer depuis très longtemps des recettes de cuisine, et pour avoir édité tout type d’auteurs (de la ménagère aux grands chefs)… je suis vraiment curieuse Monsieur Thierry Bezier-Membrey de voir les recettes de madame tout le monde moins expérimentée que la blogueuse :-) vous avez un budget test/réécriture/ correction conséquent j’imagine… sinon il y a peu de change que ces recettes soit 1/publiables 2/fiables 3/expliquées correctement (je ne parle même pas du style….).
    Brigitte

    Reply
    • Avatar
      Thierry BEZIER-MEMBREY juin 30, 2013

      aaaaaah le style…vaste question, oui vous avez raison, mais êtes vous allée visiter notre site ou nos applications? On a de très jolies participations.

      Je vais être transparent avec vous, on ne s’adresse ni aux blogueurs ou blogueurs « gastronomiques », ni aux journalistes culinaires et pas du tout aux chefs. En fait on s’adresse pas à vous, mais à ma nounou, le chauffeur de taxis, l’ouvrier, le cadre, bref tous ceux qui ne sont pas particulièrement passionnés par les recettes de cuisine. C’est un endroit où tout le monde peut partager ses recettes de cuisine sans prétention, et on permet à des familles d’arrondir leurs fins de mois avec de vrais récompenses qui peuvent changer des budgets familiaux et pas de medailles en chocolat.

      Si elles sont compréhensibles les recettes sont les bienvenus sur recipay.com, on a pas vocation à être les meilleurs, juste à réunir le monde entier.

      Reply
      • Avatar
        Brigitte juin 30, 2013

        réunir le monde entier, ça c’est un challenge !
        oui je suis allée sur votre site et j’ai vu ce à quoi je m’attendais,
        sans surprise
        ce qui m’étonne le plus c’est le fait que des marques soit intéressées par ce niveau de recettes… franchement étonnant
        Brigitte

        Reply
  11. Avatar
    Erwan août 14, 2013

    Bonjour, j’ai une question pour Thierry : quelle est votre valeur ajouté face à des sites de partage gratuit comme Marmiton, par exemple ?

    Ils ont la même cible que vous, proposent des recettes valorisée et modérées par des internautes qui testent les recettes, et les plus mauvaises sont éliminées.

    Bien cordialement.

    Erwan.

    Reply
    • Avatar
      Anonyme août 14, 2013

      Bonjour Erwan,
      Je crois que notre grande différence réside dans le fait que l’on récompense la contribution des gens…. Quand une de vos recettes est publiée, selon l’offre que vous avez choisie vous recevez de l’argent…en cash, pas de « pseudo concours » ou de « coupons » ou « points » contre lesquels vous laissez votre propriété intellectuelle… chez nous c’est clair : on achète vos recettes.

      un autre point nos recettes ne sont pas valorisée ou modérée par des internautes, nous rémunérons des blogueurs culinaires qui valident les recettes qui nous sont proposés, ce ne sont pas des « internautes » mais de véritables experts des recettes amateurs.

      Et pour finir je dirais que l’autre différences c’est que chez nous les marques ne sont pas des annonceurs mais des partenaires : pas de pub, de bannières, de pop up ou de sponsoring vidéo : de la recette, du bons plans, des bons de réductions et des marques qui ont faim de savoir comment les internautes cuisinent leurs produits :-)

      à votre disposition Erwan,

      Thierry
      Cofondateur Recipay.com

      Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *