Le Tendre Voyou, the place not to be

Voilà une adresse que nous souhaitions vous présenter depuis bien longtemps. Nous n’arrivions pas à nous décider, fallait-il vraiment dévoiler cette adresse encore peu connue ? Nous n’étions d’ailleurs même pas certains que le patron des lieux soit vraiment d’accord pour que l’on parle de son restaurant. Et surtout, nous savions pertinemment qu’il ne s’agit pas d’une adresse qui va plaire à tout le monde. Maintenant que vous êtes prévenus…

Restaurant Tendre Voyou

Voilà l’antidépresseur du travailleur parisien du 9ème arrondissement. Le boulot vous casse les pieds ? Vos collègues vous tapent sur les nerfs ? On ferme l’ordinateur, on prend son sac et on va poser ses fesses au Tendre Voyou. L’ambiance est plutôt masculine et on y vient avant tout pour partager un repas avec d’autres personnes du quartier. Vous pouvez nous faire confiance, les sujets de conversations vous feront vite oublier vos petits tracas.

Caché dans l’une des petites rues de Pigalle, c’est l’un des derniers endroits encore fréquenté par les canailles du quartier. Pour rentrer il faut montrer patte blanche, on frappe à la porte qui est verrouillée, l’intérieur est caché par un rideau rouge. La porte de l’établissement d’en face est aussi cachée d’un rideau et verrouillée mais ce n’est pas pour les mêmes raisons. Au Tendre Voyou c’est juste que la porte est cassée.

Charlotte, la cuisinière, et Lionel, le patron, vous accueillent ici chez eux. Pour vous installer, une grande et unique banquette traverse la petite salle. Vous aurez peut-être la chance d’être installé à côté des vendeurs de guitares du quartier. Ne vous froissez pas si les habitués du lieu vous bousculent un peu, c’est leur manière de vous rappeler que vous êtes ici chez eux.

Si l’envie vous prend de feuilleter Le Parisien du jour, prenez garde à ne pas faire le Sudoku. Jean-Pierre, le doyen du Tendre Voyou, ne vous le pardonnera pas. Pendant la journée il s’occupe de la comptabilité d’une société française de l’industrie du porno, le midi il fait des Sudoku pour se détendre. Si vous y touchez, vous lui flinguez le rythme de sa journée.

Côté cuisine, l’authenticité est le maître mot. Pas de burgers, de cheesecakes ou autres plats branchouilles importés des US. Ici on mange du classique, et du bon classique. L’entrecôte est sans aucun doute l’une des meilleures de Paris, nos papilles se rappellent également des joues de porcs, de l’escalope milanaise, du tartare de bœuf, de l’agneau ficelle avec sa polenta, du filet mignon à la crème ou encore du confit de canard. Vous l’aurez deviné, nous n’avons pas testé ce restaurant, c’est notre cantine.

Vous aimerez peut-être, peut-être pas. On vous accueillera peut-être chaleureusement, peut-être pas. Soyez prévenus, ce n’est pas une adresse branchée, ce n’est pas un endroit à la mode, c’est tout simplement : Le Tendre Voyou.

Prix : Entre 11 et 13 euros pour le plat du jour. Plus honnête à Paris, ça n’existe pas.
7 rue de Douai
75009 Paris
Metro : Pigalle

PS : Petite information qui a son importance, Charlotte est une ancienne des cuisines du Crillon.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

17 Commentaires

  1. Avatar
    cloumcloum juin 20, 2013

    ouahou.. ça a l’air canon: vous avez connu ça comment??

    Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 20, 2013

      Le hasard des rencontres et des adresses qui se passent sous le manteau ;)

      Reply
  2. Avatar
    Romain Curutchet juin 20, 2013

    Alors PG, ils étaient comment ces shots rhum-gingembre offerts par le Tendre à midi ?

    Reply
  3. Avatar
    Romain Curutchet juin 20, 2013

    Le Tendre Vodou (nom comptable du resto, à cause d’une faute de frappe) : prescripteur d’aphrodisiaques.

    Reply
  4. Avatar
    Olivia juin 20, 2013

    Bonjour,

    Je me présente, je m’appelle Claire, je suis en charge du blog bons plans « La Sioox
    Attitude » http://blog.esioox.fr/

    Je souhaiterais vous proposer un échange d’article sur la thématique des bons plans, découverte.

    Seriez-vous intéressé? Pourriez-vous me répondre sur mon adresse mail

    Dans l’attente de votre retour

    Cordialement

    Claire

    claire.autie@esioox.fr
    http://www.esioox.fr

    Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 20, 2013

      Bonjour Claire, merci pour cette proposition. N’hésite pas à passer par l’onglet « Nous contacter » ;).

      Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 20, 2013

      En y allant tout simplement :) Je crois que tu peux réserver mais je ne suis pas bien certain sur ce point. Lionel si tu passes par là ?

      Reply
  5. Avatar
    Anonyme juin 20, 2013

    J’aimerai pouvoir garder cette adresse pour moi et vous dire que tout cet article n’est que mensonge…

    Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 20, 2013

      Oui c’est vrai que l’on s’est dit la même chose un moment ;) Mais pour le coup des restaurants comme ça méritent que l’on parle d’eux !

      Reply
  6. Avatar
    Tendre voyou juin 22, 2013

    Charlotte et moi même sommes émus aux larmes… Merci a Tous ceux qui viennent manger, becter, grignoter, déguster…
    Notre concept est qu’il n’y en a pas.Voila.
    C’était pas « mieux avant » nous continuons la tradition de nos grands mères Germaine et de
    Nos tantes Jeanine. Certes la simplicité est un concept a Paris et notre esprit de contradiction nous dictera de ne pas faire de vérines ou de burgers. (Sauf pour Rod’ un jour c’est promis)
    Nous sommes accueillants et parfois détestable avec les caricatures mais les clients et futurs habitues sont tous des figures dans leur genre. Et le plus important est le mélange des genres entre les gens du quartier, leurs amis d’ailleurs, les vendeurs de gratte, les réalisateurs « ours », les geeks timides, le déménageur facho, l’expert comptable gentiment coquin. Et plein d’autres..nous les aimons comme des personnages dun film. on pourrait faire une bible comme pour un scenar.!Vraiment. Peu importé la deco d’un endroit, ce sont eux et la cuisine dans l’assiette qui font le tendre voyou… Et le public est bon… Merci a charlotte, mon employé du mois perpétuelle et a PG qui cite même nos défauts (!!) et il a raison.

    A l’instar du médecin dans l’avion, le boulet est utile dans les restaurants. Mais pas trop.
    À bientôt.
    Lionel, de bonne humeur.

    Reply
  7. Avatar
    Ophelie avril 24, 2014

    l’endroit est plutôt sympa, par contre le patron… le pire jamais rencontré! d’un désagréable, pas un sourire, des réflexions méchantes que l’on ne fait pas à ses clients. aucun respect, une vulgarité affligeante à l’arriver « ici, c’est que pour les putes et les drogués ». dépenser son argent et se faire traiter de cette façon? PLUS JAMAIS.

    Reply
    • Avatar
      Lionel Bar avril 25, 2014

      et pour info, jai cessé de sourire en ,,,,1986

      Reply
  8. Avatar
    lionel avril 25, 2014

    Chere Ophelie, passez devant le restaurant et venez vous faire rembourser il ny aucun probleme,,, aussi quand vous vous permettez de me citer, faites le honnêtement,(je ne diaris jamais la phrase que vous avez cru bon de citer jai un peu plus de repartie, veuillez nous en excuser)
    Mon resto plait, Ou pas; (relisez larticle de Pierre gael!!!)
    Contrairement a vous je ne suis pas un pseudo anonyme, caché derriere un clavier et une adresse IP, aussi,
    L,anonymat nempêche pas les bonnes maineres, Si j;ai pu vous outrer, vous agacer, quest ce qui vous empechait de le dire EN DIRECT. (?) plutot que d’exprimer votre colere depuis votre petit ordinateur, une fois la soiree gachée(?)?

    Nous ne sommes pas a Montargis ou a Bourganeuf et les restaurants pulullent, Certains clubs ou restos peuples de gens soit disant chics et bien eduques affichent leur liste et leurs physios fascistes afin de refuser une certaine cleintele; au tendre voyou, la selection se fait delle meme et nous savons pertinemment que certains ne reviendront pas (ils sont rares) Je me suis egaré dans la restauration apres avoir sevi dans divers métiers et je le fais a ma manière,,,,

    Apres avoir subi des patrons auvergnats souriants et totalement hypocrites qui ne voient les gens que comme des clients, nous avons la particularité; ma chef et moi même de connaitre et faire plaisir aux gens qui peuvent TOUS devenir des habitués,

    Le dénominateur commun de nos clients éclectiques et de tous horizons est qu’ils viennent y manger et,,, rire,

    Notre humour de merde et nos réflexions passeront ou généreront des sentiments comme les votres, C:est ainsi, Et nous ne changerons pas, On parle toujours de la pièce de théatre. Rarement du public, Pierre Brasseur, un grand acteur, osait l:affirmer en sortant de scène « le public n’était pas fameux ce soir »
    Nous imprimerons et afficherons votre commentaire entre l’affiche de Francis Heaulme et la photo de thierry Paulin parce que cest bon de rire parfois,
    Aussi, je vous le répète « Passez nous voir afin que nous vous remboursions votre repas »
    Ou pas,
    cordialement (si, si ca nous arrive !)
    lionel, restaurateur (?) caractériel

    Reply
  9. Avatar
    Anonyme avril 26, 2014

    La très grande classe.

    Reply
  10. Avatar
    Xavier Van avril 26, 2014

    La très grande classe.
    Ophélie, vous nous manquez déjà.
    La cuisine est excellente. L’accueil est authentique.
    Égoïstement, si tout le monde ne comprend pas cela m’arrange.

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *