Fulgurances, la poésie se met à table

A l’occasion de la seconde édition des «Best Fishes» organisés par Fulgurances, nous avons eu la chance de découvrir la cuisine de trois chefs : David Toutain, Sang-Hoon Degeimbre et Even Ramsvik. Des plats magnifiques qui ont trouvé pour scène un studio parisien à deux pas de Bastille. Le tout dans une atmosphère gourmande et chaleureuse.

Best Fishes 2 - Fulgurances

Petit rappel de ces chefs qui ont le vent en poupe :

  • David Toutain, ancien second d’Alain Passard chef du triplement étoilé Arpège
  • Sang-Hoon Degeimbre chef du restaurant deux étoiles L’air du temps en Belgique
  • Even Ramsiki du restaurant Ylajali à Oslo

Un repas où l’océan est roi : cabillaud, tourteau et saint-jacques à l’honneur au Door Studio. Uniquement des produits norvégiens issus de la pêche durable.

Ce dîner organisé par Fulgurances rassemblait professionnels et amateurs autour de plusieurs tables dans un studio photo. L’apéritif commence par une création de Chloé Guerbois et Caroline Fayette : «La Chute des glaces». Une série d’images qui défilaient sur une sculpture à la forme d’un glacier. Pour accompagner cette projection, un vin naturel pétillant qui nous laisse encore rêveurs. Ces quelques verres d’Ortugo d’Emilie-Romagne étaient agrémentés de bouchées de tourteau à la pistache et au concombre.

Nous sommes ensuite conduits dans le niveau inférieur de ce triplex. Et là attention les yeux : d’énormes ballons gonflés à l’hélium recouvrent le plafond de cette pièce, improvisée en salle de restaurant pour l’événement. Notre ami Laurent, auteur d’une perle culinaire : «A Chicken In The Kitchen», parle même de poésie pour qualifier ce moment. Aucun autre mot ne pouvait mieux d’écrire cet instant magique, presque régressif.

On s’installe à côté de parfaits inconnus, qui deviendront petit à petit, assiette après assiette, les complices de cette soirée. Une complicité à son comble au moment où Sang-Hoon nous annonce qu’il va falloir pêcher nous-même notre poisson.

En effet, étaient suspendus au dessus de nos têtes, des ballons certes, mais également des petits sachets contenant le poisson de notre prochain plat. Une pêche dans les airs qui s’avère d’autant plus originale que, pendant la cuisson de notre poisson sur une pierre chaude, nous devions aspirer la totalité de l’hélium parfumé contenu dans les ballons. Un chahutage euphorique s’empare de la salle pendant une bonne dizaine de minutes.

Les plats se suivent mais ne se ressemblent pas. Nous avions également tout le loisir de surveiller nos trois chefs qui s’affairaient dans des cuisines improvisées à quelques mètres de nous. Avouons-le, on se serait presque pris pour Jean-François Piège pendant une épreuve de Top Chef.

Plus qu’un repas, une expérience complète. Merci à Morgane de Fulgurances pour l’invitation à ce très beau moment. Si vous souhaitez vous aussi vivre un repas comme celui-ci, le prochain aura lieu le 10 juin dans le cadre des «Seconds sont les premiers». Les réservations commencent le 5 juin à 12h sur le site de Fulgurances. Un conseil, si vous voulez avoir une place, soyez au taquet !

Toutes nos photos de l’évènement sont juste ici.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

2 Commentaires

    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 06, 2013

      C’est vrai que à chaque fois que le Chicken est dans le coin c’est toujours une belle soirée ;)

      Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *