Amazon s’attaque au marché de l’alimentation

A Seattle, Amazon teste en toute discrétion depuis quelques années, un concept qu’ils souhaiteraient exporter dans d’autres villes. Il s’agit d’un service permettant de livrer à domicile des produits frais.

AMAZON

Un projet test qui porte le nom de «Amazon Fresh» et dont le bilan semble plutôt positif. En effet ce géant du commerce culturel en ligne passe à la vitesse supérieure. Dès cette semaine, Amazon Fresh sera accessible dans de nouvelles villes. L’objectif est de passer à 20 nouvelles villes d’ici 2014. Essentiellement aux US évidemment mais pas seulement.

Pourquoi avoir commencé à Seattle ? Et bien parce que c’est là que se trouve le siège social de Amazon. Ils souhaitent ainsi activer un nouveau levier de croissance pour continuer à faire grimper le cours de leurs actions en bourse. Un cours qui est déjà en très bonne santé puisqu’il a grimpé de 220% durant ces cinq dernières années.

Notez que le marché auquel ils s’attaquent n’est pas choisi au hasard. Aux Etats-Unis le marché de l’alimentation pèse plus de 568 milliards de dollars. Mais le défi reste tout de même périlleux parce que le transport de produits alimentaires implique des frais logistiques très importants. Les produits sont périssables et la plupart doivent être transportés dans des camions réfrigérés. Wal-Mart avait d’ailleurs échoué lors de sa tentative sur ce marché.

Nous allons surveiller cela de près. Mais nous ne nous réjouissons pas plus que ça de cette nouvelle. Amazon reste une société connue pour tout écraser sur son passage et a bien peu de considération pour ceux qu’ils laissent sur le bord de la route. Ils ont déjà balayé les librairies et ne se gêneront pas pour écarter les acteurs qui pourraient leur faire de l’ombre sur leur nouveau marché.

Amazon Fresh va à contresens de ce que nous aimons, c’est-à-dire des projets comme Baladovore. Une culture de l’immédiateté et de l’industriel, celle-ci même qui nous amène à retrouver des choses très douteuses dans nos assiettes.

Si vous souhaitez jeter un coup d’oeil sur leur site : http://fresh.amazon.com. Il ne reste plus qu’à espérer que Amazon Fresh ne traversera pas l’Atlantique ;).

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

13 Commentaires

  1. Avatar

    Y’a du positif comme des aspects plus inquiétants. Ce qu’il faut savoir c’est qu’aux Etats Unis, certains habitants doivent parfois faire des kilomètres incalculables pour trouver des produits frais, la malbouffe et la restauration étant tellement prisés. Du coup, les populations modestes ou pauvres ne peuvent pas s’offrir de tels frais pour aller chercher des produits frais.
    En ce sens, je trouve que c’est plutôt une bonne idée de voir Amazon s’attaquer à ce chantier, toutefois, et comme vous le soulignez, cela peut écraser des initiatives locales…
    A voir donc.

    Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 10, 2013

      En effet. Après quand tu sais qu’ils ont commencé à Seattle et partent sur des villes type NY ou encore SF, ce n’est pas ciblé pour les habitants en zone reculée…

      Reply
      • Avatar

        Détrompes-toi. J’ai vu un reportage sur Arte qui indiquait que justement à NY ou dans d’autres grandes villes il y avait ce genre de problèmes. Les habitants de Harlem ou Brooklyn n’ayant pas les moyens d’aller trop loin, et dans ce genre de quartiers y’a uniquement des restaurants qui se développent, les épiceries vendant des produits frais fermant peu à peu… Malbouffe quand tu nous tiens… il y a derrière cela un problème d’éducation en plus du problème d’accessibilité ;)

        Reply
  2. Avatar
    Maryse juin 10, 2013

    Oh merci les Gourmands !!! j’ai eu un instant de doute… Amazon on en a tous « soupé » :)

    Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 juin 10, 2013

      héhé oui c’est vrai que l’on n’est pas spécialement favorable à ce que ce type d’entreprises viennent s’occuper de nos palais ;)

      Reply
  3. Avatar
    Hamac juin 11, 2013

    Amazon est vraiment sur tous les front =(((((

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *