Michel Rostang : un étoilé qui envoie du pâté

A l’occasion des 25 ans du « Bistrot d’à côté Flaubert », les Rostang Père et Filles ont décidé d’organiser un grand concours de recettes pour cuisiniers amateurs autour du thème « terrines et pâtés ». Nous remercions d’ailleurs la maison Rostang de nous avoir fait découvrir son plat phare « Le pâté en croute de canard au foie gras », afin de célébrer le début de ce concours, un délice à tomber par terre.

Pourquoi un concours de terrines et pâtés de campagne ? 

Le pâté en croute de canard au foie gras est un plat emblématique des Rostang, à l’honneur au « Bistrot d’à côté Flaubert » depuis 25 ans, recette chère au chef, est un véritable tour de main qui se transmet de génération en génération. C’est donc la curiosité culinaire, l’avidité de découvertes de nouveaux produits et de nouvelles associations, qui poussent père et filles à organiser ce concours.

Michel Rostang vous donne tout de même quelques conseils : « Pour faire un bon pâté tout est question de proportion entre matières grasses et matières nobles, temps et degrés de cuisson, poids et assaisonnement. Il faut aussi savoir juger. Juger de l’œil et de la main. La science du bon pâté nait de l’écoute et du regard. Trouvez votre recette et chauffez vos fourneaux. A vous de chemiser, tailler, pétrir, foncer, lever, décarcasser, hacher menu, peser, assaisonner et surveiller, bref de ‘’terriner’’ ! » A vous de jouez donc !

Comment participer  à ce Concours de Terrines et Pâtés ?

Il vous suffit d’envoyer une recette à base de viande, de volaille ou de gibier, hors truffe et caviar (dommage pour le jury du concours ;-)), pour 8 à 10 personnes, accompagnée de 2 photos, par courrier* ou par mail**.

Save The Date ! Entre le 20 et le 25 novembre 2012, les 5 meilleurs candidats seront avisés de leur sélection par mail. Ces-derniers seront invités à présenter leur pâté ou leur terrine, devant un jury prestigieux au restaurant Michel Rostang, dans le 17ème arrondissement, le vendredi 30 novembre, à partir de 10 heures.

Quelles sont les récompenses ?  

Le grand gagnant remportera un stage d’une semaine dans les cuisines du restaurant Michel Rostang, 2 étoiles Michelin. Il verra également sa recette mise à la carte du « Bistrot d’à côté Flaubert », durant un mois courant 2013, en fonction de la saisonnalité des produits utilisés. Enfin (Michel Rostang est décidemment très généreux), le gagnant recevra une mallette de couteaux La Cornue et une invitation pour 2 personnes pour un déjeuner à l’une des tables de son restaurant gastronomique.

Le second recevra une invitation pour 2 personnes pour un diner gastronomique au restaurant Michel Rostang.

Le troisième recevra une invitation pour 2 personnes pour un diner au Bistrot d’à côté Flaubert.

Un peu d’histoire sur « Le bistrot d’à côté Flaubert »…

Les bistrots de chefs sont nombreux dans la capitale, et le Flaubert, ouvert il y a 25 ans, peut se vanter d’être le premier du genre. Le Flaubert est le bistrot adjacent au restaurant gastronomique Michel Rostang, il propose des plats traditionnels confectionnés à partir de produits de qualité mais en restant accessibles.

Avant d’être un restaurant, le Flaubert était une épicerie fine, appartenant déjà à la famille Rostang. Le bistrot ouvre ses portes en août 1987, il conserve d’ailleurs le charme de la boutique originelle avec sa décoration rétro. On peut même y retrouver au milieu des étagères en marbre, les premières éditions du Guide Michelin.

A la carte du Flaubert, on retrouve une sélection de plats indémodables : le fameux pâté en croute de canard et foie gras mais également des ravioles de romans au homard et pistou ou bien une quenelle de brochet « maison » sauce Nantua et riz grillé. Enfin vous trouverez également le plat signature de Michel Rostang : la volaille de Bresse « Miéral » rôtie entière en crapaudine, sauce diable et purée de pommes de terre en deux services. Au niveau des desserts, les gourmands ne sont évidemment pas en reste : petits pots de crème au chocolat ou encore tatin de pommes accompagné de son sorbet pommes au four. Afin de varier les plaisirs, le bistrot propose ses classiques à la carte et des plats de saisons à l’ardoise.

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à donner le meilleur de vous même pour tenter de gagner un repas dans ce restaurant dont la carte est si alléchante. Si toutefois vous n’avez pas l’inspiration nécessaire ou la patience d’attendre le 30 novembre, sachez que le Flaubert propose deux formules intéressantes au déjeuner : Entrée + Plat ou Plat + Dessert à 29€ et Entrée + plat + dessert à 36€.

* Concours@michelrostang.com
** Flaubert, 10 rue Gustave Flaubert 75017 Paris

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

2 Commentaires

  1. Avatar
    Claire octobre 14, 2012

    Miammmmm pâté en croute de canard au foie gras, trop trop bon

    Reply
    • Avatar
      Les gourmands 2.0 octobre 21, 2012

      Et tu n’imagines même pas comme c’était une tuerie, avec une petite salade… Miam ! On en veut encore !! ;)

      Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *