Le Restaumobile : Un repas gastronomique dans un bus

La semaine de Tous Au Restaurant est terminée ! C’était l’occasion pour tout le monde de se faire plaisir à petit prix et de découvrir des tables qui habituellement sont réservées à certains portefeuilles. Nous avions profité de cette occasion pour vous conseiller quelques tables, nous espérons que ceux qui ont suivi nos conseils ont été satisfaits. Nous avons opté pour la nouvelle formule décalée de cette édition de Tous au restaurant, le Restaumobile. Notre choix s’est porté sur le chef Patrice Hardy, du restaurant La Truffe Noire.

Cette année le Restaumobile était la grande nouveauté de Tous Au Restaurant. 1 400 couverts réservés en quelques heures, c’est donc un franc succès. Ce bus/restaurant, qui stationnait chaque jour dans un endroit différent de la capitale, disposait de 40 places assises en plus de sa cuisine entièrement équipée.

Une belle brochette de chefs étaient aux commandes : Jacques Maximin, Adrien Trouilloud, Olivier Da Silva, David Rathgeber, Richard Toix, Guillaume Sourrieu, Laurent Petit, Frédéric Vardon, Gilles Choukron, Sébastien Chambru, Nicolas Isnard, Patrice Hardy, Cédric Béchade, Jean-Luc Tartarin, David Tourain, etc.

Pour Patrice Hardy, chef du restaurant La Truffe Noire, c’est l’occasion de « faire découvrir sa cuisine à des gens qui ne sont pas habitués à pousser la porte de son établissement. C’est une clientèle plus jeune, ça change« . C’était également pour lui un bon moment pour communiquer sur l’ouverture de son nouveau restaurant « Au Rendez-vous des Camionneurs ». Ce dernier offre un univers plus proche de celui du bistro, c’est son second qui est en cuisine.

La cuisine de ce Chef est remarquable. Nous avons passé un repas étonnant avec des saveurs que nous n’avions pas l’habitude de déguster. Des ingrédients nobles comme la truffe ou le caviar mais qui se mariaient avec simplicité dans nos assiettes.

Nous vous dévoilons le menu, que nous avons d’ailleurs eu la chance de faire dédicacer par le chef.

Le cadre était surprenant, et manger dans un camion au plein milieu de la place de la Bastille est un luxe plutôt agréable. Le service était assuré par une brigade de jeunes serveurs du CFA Médéric, service que l’on félicite au passage pour sa disponibilité et sa gentillesse. Quel plaisir d’être au centre des préoccupations d’une brigade… Paris nous avait presque fait oublier comme c’était essentiel pour passer un bon repas !

Ce concept éphémère nous a séduit, le côté un peu décalé était d’ailleurs propice aux échanges puisque nous avons partagé la table d’un jeune couple très sympathique et échangé avec Patrice Hardy à la fin de notre repas. Si l’on devait tout de même souligner un point négatif, nous avons moins aimé le côté très sponsorisé de l’évènement, surtout du co-organisateur. Que Equip’Hôtel placarde son logo sur la carte, sur le camion, et sur tous supports possibles et imaginables, on peut le concevoir. En revanche avoir plusieurs télévisions qui tournent en boucle les images du salon de l’année dernière pendant le diner… un peu moins. On peut quand même féliciter le service communication de ce salon qui a placé les télévisions de telle sorte qu’il est parfaitement impossible de ne pas les voir. En tout cas pour eux l’objectif est atteint, pas un seul des 1 400 convives venant manger dans le Restaumobile n’a pu rater l’information !

L’éventail des partenaires est impressionnant : Badoit, Evian, France Boissons, Lipton, Malongo, La Maire de Paris, Transgourmet, le CFA Médéric, Hobart et Guy Degrenne. L’objectif marketing derrière cette opération était sans aucun doute très important.

Un bilan global très positif pour cette opération. Nous remercions l’ensemble des équipes pour ce moment très agréable. Si vous souhaitez retrouver l’ensemble des photos de cet évènement, c’est par ici que ça se passe. Et vous ? Quelle table avez-vous retenue pour cette occasion ?

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *