La tasting box du Rendez-vous des vins

Acheter du vin sur internet c’est bien, mais c’est toujours un peu compliqué : pas de nez, pas de langue et à peine un oeil. A moins d’avoir déjà goûté le cru, on est jamais vraiment certain d’avoir un breuvage à la hauteur de nos espérances. C’est de ce même constat qu’est parti Franck Bernard lorsqu’il a lancé « Rendez-vous des vins ». Après 10 ans à nous racketter dans le domaine bancaire (Oh ça va, on rigole !), il a décidé de tout plaquer pour se consacrer à sa passion : le vin. En constatant l’engouement pour les box (et le mot est faible), il a décidé d’en faire de même pour ce précieux breuvage. 


Ce nouveau concept, c’est la Tasting Box. Nous avons reçu la notre dans notre boite aux lettres ce weekend afin de vous apporter nos impressions sur ce nouveau produit.
Le coffret contient trois échantillons de vin de 6 cl (un verre), un de vin rouge, un de blanc et un de rosé. Chaque échantillon est dans un petit tube en verre qui nous rappel forcément les tubes à essais de notre collège. Non les enfants ça ne veut pas dire qu’il faut boire les tubes que vous utilisez en cours !

Le principe est simple, vous vous abonnez et chaque mois vous recevez 3 échantillons. Vous aimez : vous commandez une bouteille ; vous n’aimez pas : vous ne perdez pas le coût d’une bouteille. Le bonus supplémentaire c’est que si vous êtes un abonné de la tasting box, alors vous avez le droit à des tarifs avantageux.

Combien coûte l’abonnement ?

L’abonnement annuel coûte 9,90 euros par mois. Pour 6 mois c’est 10,90 euros et il existe une formule d’un mois sans engagement qui permet de tester la Tasting Box pour 11,90 euros.
Il est important de souligner que les vins proposés à la dégustation ne sont bien entendu pas des crus à bas prix, le principe n’est pas de vous faire perdre de l’argent, au contraire. La gamme des vins sélectionnés va de 8 à 20 euros. Le sommelier de «Rendez-vous des vins» choisit les vins, qui sont ensuite validés par un comité de dégustation.

La qualité du vin reste-t-elle la même ?

Oui, nous répond Franck, «le vin en tube également appelé WIT (Wine In Tube) est un flacon en verre de 6 cl conçu en partenariat avec l’INRA Montpellier et l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Paris pour la bonne conservation des vins. Breveté par la société WIT France, ce procédé a reçu plusieurs prix de l’innovation. Afin de restituer le vin à l’identique, les flacons sont remplis sans ajout de sulfites grâce à un procédé de conditionnement sous atmosphère inerte afin que le vin ne subisse aucune dégradation organoleptique. Les qualités gustatives des vins sont donc préservées pendant le mois de la vente.»

Nous avons goûté un «Château Mourgues de Grès» – Galets Rouges 2010, un vin blanc australien «D’Aremberg Wines» – Stump Jump White 2009 et un rosé «Domaine du Deffends». Sans être particulièrement amateur du vin blanc habituellement, on a beaucoup apprécié la découverte australienne, un vin très rond, sans tomber dans le trop gras, avec une impression de presque pétillant sur le bout de la langue.

Les gourmands 2.0 conseillent clairement de tester, c’est un vrai plaisir que de recevoir trois échantillons qui permettent de se faire une idée du vin que l’on pourrait ensuite commander. En ce moment si vous devenez fan sur Facebook, il vous offre un mois d’abonnement, alors foncez : pour tester c’est par ici.

email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

3 Commentaires

  1. Avatar
    Alain juillet 15, 2012

    Pas mal ça. Surprenant aussi.

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *