Interview de L’Atelier des Sens

Cette semaine, c’est L’Atelier des sens que rencontrent Les gourmands 2.0, un atelier culinaire participatif. Nous en parlions d’ailleurs récemment dans l’article sur la remotivation des employés par la cuisine. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le parcours passionnant de sa créatrice Natacha mais aussi la stratégie de L’Atelier des sens pour se démarquer de la concurrence.
 

Qui est la créatrice de L’Atelier des sens ?

Natacha Burtinovic A-DO-RE manger ! Ses proches vous le diront : il faut éviter de lui téléphoner quand elle est à table, vous risquez d’être mal reçu ! Car Natacha est une épicurienne et son amour des bonnes choses remonte au plus profond de son enfance : dans la cuisine normande de ses parents, entre les petits pois que l’on écosse et le lait mousseux que l’on transforme en crème à la vanille… Cette gourmande est aussi très curieuse, et à l’heure des choix, elle fait celui d’un parcours prometteur : après une maîtrise de gestion à Dauphine et Sciences Po Paris (Natacha sort major de la promo Eco-Fi 99 !), elle s’envole un an à New York qui est alors en pleine euphorie Internet. A son retour, elle intègre un cabinet de conseil en stratégie et son métier lui permet de toucher un peu à tout… Parallèlement à sa carrière, Natacha se détend aux fourneaux.
En 2002 et 2003, entre 2 missions de conseil, elle teste les cours donnés par des amateurs « façon chez maman » et ceux des grandes maisons de la gastronomie française. Mais Natacha ne trouve pas le cours de ses rêves… qu’elle commence alors à imaginer ! Elle nourrit l’idée d’un espace de rencontre entre professionnels des arts culinaires de tous horizons et les gourmets, les gourmands, les curieux… Une jolie cuisine, accueillant toute les cuisines : entre convivialité et professionnalisme, le concept de l’Atelier des Sens est né !

Comment l’entreprise est-elle née ?

Issue d’une famille d’entrepreneurs, Natacha avait toujours pressenti qu’elle créerait un jour sa propre entreprise. Elle sent que le moment est venu et se donne un an pour concrétiser son projet : « si je n’ouvrais pas l’atelier avant la rentrée 2004, ce serait trop tard !» Sans aucun réseau préalable dans le monde de la cuisine, mais gonflée à bloc et soutenue par ses proches, Natacha se lance dans l’aventure ! Avec son énergie et sa motivation, elle gagne la confiance de chefs de renom et les convainc d’avancer avec elle sur un marché encore tout nouveau. Natacha fédère les énergies autour d’elle et finit par trouver l’endroit idéal pour accueillir son projet, au fond d’une charmante petite cour pavée, au coeur de Bastille.
En avril 2004, son pari est gagné : après un chantier interminable, le premier Atelier des Sens ouvre ses portes. Au début, Natacha est sur tous les fronts : « je commençais la journée à 6h pour les approvisionnements, puis je faisais le ménage de l’atelier, un peu de repassage de tabliers, l’accueil des clients sur tous les cours, la plonge, le développement du site Internet, la rédaction du calendrier des cours, la prospection commerciale, les devis et sans oublier la compta !» Le bouche à oreille aidant, la sauce commence à prendre ! Les plannings se remplissent, les cours de cuisine, pâtisserie, oenologie s’enchaînent et l’Atelier des Sens se positionne dans l’univers déjà concurrentiel des cours de cuisine.

Il y a de plus en plus d’entreprises qui donnent des cours de cuisine, comment faites-vous pour vous différencier ? Avez vous une spécialité ?

L’une des principales forces de l’Atelier des Sens, c’est l’extrême diversité des thèmes proposés. Avec un calendrier de cours renouvelé chaque mois, les amoureux des grands classiques (chocolat, Italie, thé…) comme les férus des dernières tendances (fusion, moléculaire, Japon…) y trouvent leur bonheur. Nous dénichons des intervenants issus de maisons prestigieuses tout en gardant des cours à des prix abordables dans lequel tout est compris : café, vin, et heures supplémentaires si besoin ! Ces intervenants proposent chaque mois des recettes qui leurs sont propres en fonction de leurs envies, voyages, saisons, tendances, etc.

Côté ambiance : C’est comme à la maison, le matériel est le même que celui de chez vous, comme ça pas de surprise quand vous recommencerez seul à faire vos macarons… Avec son sens de l’esthétisme et du détail, la créatrice a aussi su faire de l’Atelier des Sens un cocon un peu magique, chaleureux et convivial, qui fait oublier tous les tracas de l’extérieur.

Nous sommes spécialisés dans le Do It Yourself : faire ses conserves, son beurre, etc. Mais nous proposons aussi des ateliers pour faire ses cosmétiques maison, même des ateliers de city-jardinage pour apprendre à planter sur votre balcon. Au fond ça aussi c’est de la cuisine..

Nous venons notamment d’ouvrir un concept store autour du fait-maison, « L’Effet Maison ». Cette boutique réunit, en un seul endroit, tout le matériel, les ustensiles et les ingrédients pour reproduire les recettes à la maison. Avec ce premier concept-store autour du homemade, L’Atelier des Sens diversifie son offre et tend à offrir de plus en plus de cours autour de la philosophie du Do it Yourself.

 L’Atelier des Sens diversifie son offre et tend à offrir de plus en plus de cours autour de la philosophie du Do it Yourself. L’Atelier des 

Dans ce contexte de crise économique, comment expliquez vous que ces cours de cuisine aient autant de succès ?

Pour lutter contre la crise, Natacha a trouvé sa recette : une bonne visibilité sur Internet, une entreprise à taille humaine qui permet de conserver un lien privilégié avec la clientèle et de la fidéliser, plus de 50 chefs intervenants passionnés, une équipe qui grandit et se structure avec aujourd’hui 11 salariés qui partagent avec elle le goût de bonnes choses. En 2008, plus de 15 000 personnes sont passées par l’Atelier des Sens et ont bénéficié des conseils des chefs de Natacha. Le chiffre d’affaires a augmenté de 70% et a atteint plus d’un million d’euros sur 2007-2008.
Mais ce qui plait vraiment au gens, c’est le retour aux sources, le besoin de contrôler ce que l’on mange, ce que l’on s’étale sur le bout du nez, etc.

Nous remercions L’Atelier des sens d’avoir répondu à nos questions. N’hésitez pas à partager votre expérience si vous avez participé à un cours de cuisine dans un atelier comme celui-ci. Et retrouvez toutes nos interviews à table ici. 
email
Les gourmands 2.0

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager à vos amis ! Si ce n'est pas déjà le cas, rejoignez-nous sur notre page Facebook et notre compte Twitter pour ne rater aucune de nos actualités gourmandes.

2 Commentaires

  1. Avatar
    Maryse avril 11, 2012

    Je ne poste jamais de commentaires car certains diraient que j’ai un parti pris. Par contre cette fois je tiens à m’exprimer et envoyer tous mes encouragements à cette jeune femme qui a tout compris. Je suis certaine que ce concept répond à une attente et un besoin actuel. Bravo vous avez vu juste. Bonne chance !

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *